Pendant l'épidémie de Covid-19, si vous êtes en zone orange, certains centres commerciaux de plus de 70000 M2 peuvent être encore fermés. Les horaires ne sont pas respectés. Limitez vos déplacements et interactions sociales conformément aux directives du gouvernement. Voir les dernières informations du gouvernement.

Place de la Bastille - Paris


Il existe des monuments qui pour éviter de causer autant de soucis n'aurait peut-être pas dû être construit, la Bastille en fait partie. Ce bâtiment conçu au départ comme une forteresse s'est avéré être tellement efficace dans cette fonction, que tous ceux qui même pour rire ont essayé de la prendre y sont parvenus. Avant d'être employée, comme sa prison, elle fut assiégée plusieurs fois et en aucun moment elle ne parvint à maintenir les attaques. Elle se rendit notamment le 13 mai 1588 durant la Journée des Barricades, puis en 1649 lors de Fronde. On aurait bien loué les intentions de Louis XI qui comprit qu'il serait plus sage de lui confier la garde des prisonniers plutôt que celle de la ville, ainsi que celles du Cardinal de Richelieu qui probablement dans le but d'éviter des complications inutiles en ce qui concerne son usage réel en fit purement et simplement une prison d'État, mais le problème est que même dans ce nouvel emploi, l'efficacité de cet édifice s'est une fois de plus avérée à la hauteur. On pourrait même la qualifier de légendaire. 66 mètres de long, 34 mètres de large, 24 mètres de haut et à la bonne saison un maximum de 45 prisonniers ! Cette prison était tellement surpeuplée que l'on comprend aisément pourquoi un historien n'a pas hésité à la qualifier de "rendez-vous des intellectuels". Son budget est tellement médiocre qu'il ne dépasse presque pas celui de l'entretien du palais royal !

Pourquoi évoquer la Bastille, lorsqu'on devrait parler de la place de la Bastille? Parce celle-ci se trouve justement à l'emplacement de cet illustre bâtiment qui fut détruit durant la révolution française au grand dam de tous ! L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais apparemment la controverse éprouvait un faible particulier pour ce lieu. Après avoir été transformé en lieu de danse le 14 juillet 1790, on y installe en grandes pompes une guillotine quatre ans plus tard et 73 personnes n'en garderont pas le meilleur des souvenirs. On aurait pu s'attendre qu'après le départ exigé de la guillotine tout revienne dans l'ordre, mais voilà qu'en 1808 il vint à l'esprit de Napoléon, l'idée on ne peut plus dire géniale d'y construire en guise de monument...un éléphant ! Hélas, à la grande tristesse de tous, ce chef d'oeuvre de tous les temps ne sera pas construit. Il semble que seul Louis Phillipe parvint enfin à "exorciser" les lieux. Il fait ordonner la construction de la Colonne de juillet en 1833 qui est censée commémorer les Trois glorieuses. Cette colonne est inaugurée en 1840 et reste en place jusqu'à nos jours. Il est vrai que même dans cas, le sort s'est hâté d'avoir le dernier mot sur les humains. On ne peut en effet pas s'imaginer plus amusant qu'une Colonne de Juillet qui fait éloge au retour de la monarchie ( peu importe qu'il soit temporaire) tandis que la place sur laquelle elle est construite, est considérée comme le berceau même de la révolution qui s'opposait justement à la dite monarchie.

Considérée depuis toujours comme le lieu idéal pour toute forme de contestation, la place de Bastille continue d'être le théâtre de toutes formes manifestations politiques, sociales et syndicales, il est vrai qu'au même moment elle accueille aussi fréquemment des concerts, spectacles, foires et marchés. Depuis 1998, les amoureux de rollers s'y retrouvent aussi chaque dimanche après-midi, si le beau temps est au rendez-vous pour une superbe randonnée de rollers autour de cette place.

© Horaire.com