Pendant l'épidémie de Covid-19, si vous êtes en zone orange, certains centres commerciaux de plus de 70000 M2 peuvent être encore fermés. Les horaires ne sont pas respectés. Limitez vos déplacements et interactions sociales conformément aux directives du gouvernement. Voir les dernières informations du gouvernement.

Le Vieux Port - Marseille


L'histoire du vieux port de Marseille commence durant l'antiquité lorsque les Phocéens arrivent dans le golfe du Lacydon. C'est à cet endroit que se trouve aujourd'hui le Vieux Port, ils sont charmés par le lieu et décident de s'y installer. En peu de temps sur les rives de la baie, ils bâtissent des remparts de même qu'un théâtre et de nombreux temples. Concernant les remparts, les limites de ces derniers évolueront sans cesse pour pouvoir satisfaire au besoin d'une population sans cesse grandissante. Au moyen-âge, le développement de ce port stratégique, à plus d'un sens, continue et petit à petit seront bâtis des chantiers de charpente et un communal, ainsi que des entrepôts, un embarcadère militaire et même en fin de compte des chantiers navals. Il ne faudrait oublier non plus la construction de l'Abbaye de Saint-Victor de Marseille qui jouera un rôle très important dans le développement de la ville. Parmi les personnalités illustres dont le nom est lié à ce monastère, on peut citer Guillaume de Grimoard qui en fut l'un des prêtres avant de devenir le pape Urbain V. Sous les règnes de Louis XII et Louis XIII, il sera doté de quais. Louis XIV fait détruire les remparts dont les frontières n'arrêtaient pas de bouger au fil des temps, ce qui permet à la ville de s'étendre. On y construira aussi deux forts, le fort Saint Jean et le fort Saint Nicolas.

Le développement fulgurant des technologies commence cependant à rendre ce port de plus en plus désuet. Au milieu du XIX les bateaux à vapeur ne peuvent plus y entrer car les eaux du port sont peu profondes, de plus sa capacité de réception est faible comparée à d'autres ports, ceci conduira à l'ouverture de nouveaux bassins et la construction d'un nouveau port. Cependant pour faciliter le déplacement, un port sera construit entre l'ancien port et le nouveau. Le rythme de vie n'aura pas vraiment changé dans le port, même durant la révolution, Le quartier du Vieux Port se développe en effet sans trop grand changement depuis longtemps déjà. C'est la seconde guerre mondiale qui portera un coup de grâce à ce train train quotidien. Les nazis en quête de juifs se chargeront d'abord d'exproprier ceux-ci qui sont nombreux à vivre dans le quartier, puis de dynamiter toutes les maisons du quartier. 1500 immeubles ainsi que le pont qui reliait les deux ports seront dynamités. A l'heure actuelle, ce port accueille principalement des bateaux de plaisance, sa rive nord est toutefois habitée, car des quartiers y ont reconstruits après la guerre. Il est possible de se rendre sur les différentes rives du port soit en empruntant le souterrain, soit en ferry boat. Cette liaison, il faudrait le noter, existe depuis 1880.

© Horaire.com