Pendant l'épidémie de Covid-19, si vous êtes en zone orange, certains centres commerciaux de plus de 70000 M2 peuvent être encore fermés. Les horaires ne sont pas respectés. Limitez vos déplacements et interactions sociales conformément aux directives du gouvernement. Voir les dernières informations du gouvernement.

Château Borély - Marseille


Faites la somme d'une bonne dose d'orgueil, d'égoïsme, mais aussi de bon sens, de bon goût, de talent et ...de beaucoup d'argent. Si vous y êtes parvenus, vous tenez entre les mains la formule qui aura permis au château Borély de voir le jour. En effet, Louis Borély, riche commerçant marseillais qui après un voyage en Egypte, est parvenu à accroître davantage sa fortune, décide de construire une résidence qu'il qualifie lui-même de "vrai château". Son objectif est d'élever ce que la ville aura de plus somptueux, immense et imposant en matière de domicile. Pour réaliser son rêve, il fait appel à un architecte dont le talent est reconnu et même fortement apprécié par l'aristocratie : J.-L. Clérisseau. Ce dernier a la particularité d'éprouver un grand béguin pour l'architecture italienne, amour qu'il ne rate jamais de faire apparaître dans tous ses projets.

Cependant, après que le projet initial fut confié à un autre architecte, comtadin Esprit Brun, les plans prendront plus une note " française", car s'il était impossible de quitter complètement l'Italie, celui-ci ne souhaitait pas la reproduire intégralement dans ce projet. L'histoire de ce château aurait été fort banale quand on tient compte du fait que l'on connaît de nombreux exemples de personnes fortunées qui faisaient construire des demeures immenses dans le seul but de souligner davantage leur condition financière. Seulement voilà, c'est le fils de Louis, Louis-Joseph Denis Borély qui dirige les travaux commandés par son père, or lui est un fin esthète. Il est non seulement intellectuel, mais aussi très grand amateur d'arts et souhaite voir plus que la construction d'un "vrai château". Il fait donc appel à un peintre qui jouit déjà d'une certaine renommée, Louis Chaix et l'envoie faire des études en Italie afin que celui-ci puisse s'occuper de la décoration intérieure de la demeure.

À la vue du résultat, on peut dire que Louis-Joseph Denis Borély n'aura pas dépensé inutilement son argent, elle est tellement unique que même la haute aristocratie qu'il était difficile d'impressionner en fut éblouie. Charles V, Alfred de Vigny ou encore la duchesse de Berry font partie de la multitude de ceux qui ont été subjugués par les lieux et ont même jugés nécessaire de le faire savoir dans le livre d'or de l'édifice. Depuis déjà deux siècles, cette magnifique demeure est la propriété de la ville de Marseille et est employée depuis lors comme musée ou salle d'exposition pour les oeuvres d'art. Le premier musée qui y logea fut celui de l'archéologie. Actuellement, après restauration, il devrait abriter celui des Arts décoratifs.

© Horaire.com