Pendant l'épidémie de Covid-19, si vous êtes en zone orange, certains centres commerciaux de plus de 70000 M2 peuvent être encore fermés. Les horaires ne sont pas respectés. Limitez vos déplacements et interactions sociales conformément aux directives du gouvernement. Voir les dernières informations du gouvernement.

Temple du Goût - Nantes


La première chose qui vient à l'esprit après avoir entendu ce nom est le sourire, ensuite on en vient à se demander s'il ne s'agirait pas d'un musée gastronomique et on est quelque peut désemparé de réaliser qu'il ne s'agit de rien de ce à quoi on aurait pu penser. Le Temple du goût n'a rien à voir avec la gastronomie, le goût dont on parle est celui pour l'art ou plus précisément pour deux types "d'art" celui de l'architecture et celui du luxe. L'auteur de ce chef-d'oeuvre est aussi celui qui en est le commanditaire et qui aura su prouver que le cordonnier ne doit pas forcement être le plus mal chaussé. On doit le temple du goût à un architecte du nom de Pierre Rousseau. C'était l'une des figures emblématiques du monde de l'architecture de la ville et son travail était particulièrement aimé des bourgeois qui construisaient leurs hôtels particuliers. Après avoir donc construit à tout le monde des demeures somptueuses, il décida à la fin de sa carrière de construire enfin la sienne et le fit avec un tel brio que c'est désormais son domicile qui est considéré comme la plus belle de ses oeuvres.

Le temple du goût se trouve sur ce qui était à l'époque le quartier de la grande bourgeoisie : l'île Feydeau. Les travaux de construction du temple du goût commence en 1753 ils se déroulent tellement rapide que l'année suivante, ils sont déjà achevés. Il aura tellement ébloui les Nantais qu'à la fin des travaux de nombreuses personnes souhaitent déjà louer des parties de l'hôtel qui ne seront pas occupées par l'architecte et sa famille. Il a le décor le plus magnifique et incroyable que l'on puisse admirer sur des bâtisses de la même période. Avec ses superbes ferronneries, ses balcons et ses mascarons, on peut ne pas s'extasier devant ce savoir-faire que l'architecte aura tenu à mettre à son propre service. C'est un bâtiment qui est actuellement partagé par de nombreux propriétaires ce qui rend sa visite complète impossible. Cependant, il n'est pas interdit d'y flâner et d'admirer ce chef d'oeuvre de l'art baroque nantais de l'extérieur, par conséquent profitez-en.

© Horaire.com