Horaire

La Tour des Pins - Montpellier

"À celui qui prit trois royaumes aux Sarrazins, donna de justes lois à ses peuples, défendit les faibles, assista les laboureurs, les marchands, les savants et les troubadours, renonça par amour de Saint-Louis et de la reine Margueritte aux droits de son héritage sur une grande partie du Languedoc et de la Provence, et mourut à Valence le 26 juillet 1276". En voilà qui en dit suffisamment long sur l'histoire de cette tour. Cependant , il ne s'agit que d'une partie de l'histoire de la tour. L'histoire de la tour commence au XIIe en même temps que celle de 24 autres tours qui avec la clôture qui les relie forment la "Commune clôture". Sa fonction principale de vigie, elle commence lors de la guerre de cent ans et très vite devient un point stratégique dans tous les conflits ayant lieu dans la région. Au XVI siècle lors de la guerre de religions, elle servira d'abris aux catholiques qui souhaitent échapper aux massacres organisés par les protestants. Un siècle plus tard le tableau se reproduira, mais la peur aura changé de camp. Ce seront plutôt les protestants qui s'y enfermeront pour échapper aux représailles des catholiques.

La tour finit par être la propriété de bénédictins, puis après la révolution celle de la nation et sera tour à tour transformée en prison, puis en asile pour les "jeunes filles repenties". Au XXe siècle, elle abritera les archives de la ville. Actuellement, elle héberge le groupe Folklorique "La Garrigua" et La Baronnie de Caravètes. Cette tour n'aura pas toujours été appelée Tour des pins, elle aura très souvent changé de nom au cours des siècles qui ont suivi sa construction. Elle l'aura nommée "La Grande Torre devant la obra del Papa", "La torre que es d'avan le gleysa San Bénézeg", "La Grande Torre", "La Torre que es tras la obra del Papa, entre la dicha obra et portal des Carmes", "La Tour sur la muraille de Saint-Pierre", "La Tour de Chauchac", "Tour Canassade", "La Tour des Pins", "La Maison des Pins" et encore une fois "La Tour des Pins". On a commencé à l'associer aux pins en 1700 à cause des multiples pins qui l'entouraient. La légende veut même que Nostradamus qui fut étudiant à la faculté de Médecine de Montpellier déclara que Montpellier disparaîtra le jour où les pins disparaîtront. Le problème avec cette magnifique légende est qu'à l'époque où ce dernier aurait pu faire cette prédiction, les pins en question n'existaient pas encore. Cette tour n'a pas été reconstruite contrairement à la tour de Babote, ce qui fait qu'en l'admirant vous aurez droit à un vestige unique de l'histoire médiévale de la ville.

© Horaire.com

D'autres monuments à Montpellier

  • aucun monument Château d'O

    Il se trouve sur l'espace qu'occupait une forteresse médiévale. Les travaux de construction du château actuel ont été entrepris au XVI par Jean d'Ô qui servait François Ier. C'est un château absolument sublime construit sur une île en plein milieu d'un étang. Le château fut la propriété de la famille d'Ô pendant un peu plus de deux siècles, p... [read more]

  • aucun monument Couvent des Ursulines

    Ce couvent voit le jour au XVIe siècle et est construit par les Ursulines sur le site de l'ancien couvent Sainte Cathérine. La construction s'étendra sur deux siècles. On construira d'abord le couvent lui-même puis viendra le tour de l'église et enfin en 1789 sera achevé la décoration de marbre. Hélas, c'est aussi cette année qu'aura lieu la ... [read more]

  • aucun monument Faculté de Médecine

    Lorsqu'une faculté peut se vanter d'avoir eu un élève de la trempe de Michel de Notre-Dame, connut de la majorité comme Nostradamus, elle ne peut qu'en être fière. Toutefois, lorsqu'on ajoute à ce personnage célèbre le fait d'être la plus vieille faculté de médecine du monde...Oui, car la faculté de Montpellier est effectivement la plus viell... [read more]

  • L'Arc de Triomphe de Montpellier L'Arc de Triomphe de Montpellier

    Il n'y a pas que Paris qui ait son Arc de Triomphe, Montpellier peut aussi se targuer d'avoir le sien même si ce dernier reprend quand même un peu l'arc de triomphe parisien. Pour comprendre l'histoire de sa construction, il suffit de lire l'inscription latine qui se trouve bien en évidence sur ce dernier. L'inscription est la suivante : "Lud... [read more]

  • La Tour de la Babote La Tour de la Babote

    Avez-vous envie de toucher à un peu de Moyen-âge ? Êtes-vous à Montpellier ? Dans ce cas vous gagnerez énormément à visiter la tour de la Babote. Au XIIeme, l'actuelle tour de Babote n'était pas isolée. Orpheline au XXIe siècle, elle était accompagnée de 24 autres tours au XIIe siècle et ce complexe relié constituait la muraille de défense de... [read more]

  • aucun monument Le Jardin des Plantes

    Ils ne sont pas particulièrement nombreux les jardins au monde qui peuvent se vanter d'être aussi des monuments historiques. Le Jardin des Plantes de Montpellier peut se le permettre. Ce magnifique jardin qui depuis 1992 est aussi un monument historique est la propriété de la faculté de médecine de Montpellier et a une histoire aussi illustre... [read more]

  • aucun monument Parc Peyrou

    Le nom du parc si l'on se réfère à la langue occitane signifie littéralement le parc pierreux, car Peyrou dans cette langue signifie Pierreux. Il est assez étonnant pour un parc de porter un nom aussi étrange, mais il y a une justification. Le parc Peyrou a été construit au sommet d'une colline. Cette place encore appelée place royale de Peyr... [read more]

  • Place de la Comédie Place de la Comédie

    La place de la Comédie ou encore La Comédie est le coeur de Montpellier, elle se trouve non loin du centre médiéval de la ville. L'espace occupé par la place aujourd'hui était autrefois occupé par les fortifications. Le nom de place de la Comédie, elle l'a obtenue à cause du théâtre dont une des façades donne sur ladite place. La place de la ... [read more]

Recevez les offres spéciales de Montpellier