Horaire

Abbaye de Marmoutier - Tours

 

L'histoire commence au moyen-âge pendant la vie de Saint Martin de Tours, c'est à dire au IVe siècle. Le saint prend l'habitude de se réfugier dans ces grottes particulièrement isolées pour réfléchir, méditer et ne pas être dérangé par les multiples personnes qui souhaitent le voir et lui parler. Bien que connu de tous, personne ne va jamais l'y déranger. Cependant, on finit par construire un monastère à cet endroit qui lui au fil du temps prend de l'ampleur. Au VIe siècle déjà l'influence de ce monastère dans la région est incontestable et son nom en apporte la confirmation. Le nom Marmoutier vient en effet de la déformation de l'expression latine Majus monasterium. Une calamité s'abat sur le monastère au IXe siècle. En 852 Hasting, un chef viking attaque l'abbaye, la pille et y fait massacrer tous les 115 moines qui s'y trouvent. Il faut attendre le Xe siècle pour que l'abbaye retrouve un second souffle. Un roi, Guillaume le Conquérant finance des travaux de construction de certains des bâtiments. En 1096, le pape viendra personnellement consacrer l'église de l'abbaye.

La vie de l'abbaye s'écoule sans le moindre problème jusqu'au XVIe siècle. Lors des guerres des religions, les protestants attaquent et saccagent l'abbaye. L'abbaye ne revient à une vie normale qu'une fois les guerres achevées et parvient même à devenir l'un des plus grands centres intellectuels de la région. L'abbaye de Mamoutier connaîtra son troisième coup dur a la révolution. Les moines sont chassés, les bâtiments confisqués et transformés d'abord en hôpital militaire, puis après la destruction d'une bonne partie des bâtiments, en carrière de pierres. Les seuls bâtiments de l'abbaye qui subsistent jusqu'à nos jours sont la maison abbatiale, le portail de la Crosse, la maison du prieur, deux portails, la tour de Cloches, l'enceinte  et le porche de la sacristie. En 1847, les soeurs de la congrégation du Sacre Coeur rachètent le domaine et en font un pensionnat. En 1905, elles le ferment et quittent l'abbaye qui est vendu en 1907. Les soeurs y reviennent en 1920 pour quitter définitivement les lieux en 2001. Actuellement dans ce qui fut l'abbaye ne sont restés que des établissements scolaires.

 

© Horaire.com

D'autres monuments à Tours

  • aucun monument Basilique Saint Martin de Tours

      La basilique de ce nom qui se dresse aujourd'hui dans la ville de Tours n'est malheureusement plus le bâtiment d'origine. Ce dernier fut détruit au XVIIIe siècle. L'histoire de la basilique Saint Martin de Tour commence au IVe siècle. Saint Martin s'éteint en 397 et est inhumé dans un cimetière public. Le siècle suivant plus précisément... [read more]

  • aucun monument Bibliothèque Municipale de Tours

      De nombreuses villes de France furent détruites lors de la seconde guerre et Tours n'y échappa pas. Sa bibliothèque municipale fut totalement rasée par un bombardement et à la fin de la guerre, la construction d'un second bâtiment s'imposait. En 1948, on chargea Pierre Patout de la construction du dit édifice. Il convient de mentionner ... [read more]

  • aucun monument Cathédrale Saint Gatien

      C'est un véritable chef-d'oeuvre architectural. Ce bâtiment médiéval est d'une beauté que l'on ne saurait ne pas apprécier. Le site qu'occupe actuellement la cathédrale fut occupée à différentes périodes par de nombreux édifices religieux. Le premier édifice religieux y fut construit au IVe siècle très exactement de 337 en 371. Malheure... [read more]

  • aucun monument Château de Tours

      Le château de Tours tel qu'on le connaît aujourd'hui, n'a été construit qu'au XIe siècle. Cependant, dès le IXe siècle, une résidence seigneuriale fut construite à cet emplacement par Hughes l'Abbé, mais cette dernière était dans sa grande majorité bâtie en bois. La construction de l'édifice, n'est pas due à une volonté du propriétaire ... [read more]

  • aucun monument Église Saint Gregoire des Minimes

      L'église Saint Gregoire des Minimes appartient de nos jours au prieuré de Saint Martin, mais cela n'a pas toujours été ainsi. Ce magnifique édifice fut de la date de sa construction à une passé récent la chapelle d'un des multiples couvents qui existaient à Tours, celui des frères minimes. Cet ordre fondé par 1483 par Saint François de ... [read more]

  • aucun monument Église Saint Julien de Tours

      Cette église est un véritable souffre-douleur qui aura été maintes fois détruite et reconstruite, qui aura fait l'objet de toutes les convoitises et dont les environs auront même pratiquement servi de champs de bataille. L'histoire de l'église Saint Julien de Tours commence en au VIe siècle lors que Gregoire de Tours fondent avec d'anci... [read more]

  • aucun monument Hôtel Goüin

      Le site qu'occupe actuellement cet édifice le fut préalablement par de nombreux autres bâtiments. On sait qu'une construction Gallo-romaine s'y trouvait au IIIe siècle et qu'elle fut détruite par les barbares. On sait aussi que l'on y construisit une demeure au moyen-âge qui fut transformé au XVe siècle par Jean de Xaincoins. Ce dernier... [read more]

  • aucun monument Musée des Beaux Arts

      L'actuel musée des Beaux Arts de Tours est l'ancien Palais de l'archevêché et sans aucune doute l'un des plus beaux bâtiments de la région. Il fut construit en 1767, soit bien après la construction de la cathédrale Saint Gaetien qu'il côtoie. Cependant, il ne servit jamais entièrement de résidence pour les évêques. Quelque temps avant l... [read more]

  • aucun monument Pont d'Eudes

      Avant le pont Wilson, il y avait le pont Eudes qui a servi aussi longtemps qu'il était possible pour un pont de son époque, un peu plus de sept siècles. Au XIe siècle, en 1033, Eudes II obtient d'Henri Ier alors roi de France, la permission de construire un pont sur la Loire. C'était un pont dont l'ampleur était révolutionnaire pour son... [read more]

  • aucun monument Pont Wilson

      Les Tourangeaux ont pendant très longtemps appelle ce pont le "pont de pierre". Il n'est devenu "pont Wilson" qu'au début du XXe siècle, lorsque le président Wilson décida de lancer les troupes américaines dans la première guerre mondiale. Plusieurs ponts furent construits et détruits depuis 1031, date à laquelle le comte de Blois et de... [read more]

  • aucun monument Prieuré Saint Cosme

      L'emplacement sur lequel fut bâti ce prieuré était à l'époque de sa construction une île de la Loire. De nos jours, il ne se trouve pas en plein centre de la ville de Tours, mais plutôt dans une commune voisine, une banlieue de la ville La Riche. La construction du bâtiment fut lancée au XIe siècle, en 1092. Cependant, ce prieuré occupe... [read more]

  • aucun monument Tour Charlemagne

      Elle a beau porter le nom du célèbre roi, ce dernier ne s'y est jamais rendu. L'histoire de la tour Charlemagne commence avec la mort de la quatrième et dernière épouse de Charlemagne Luitgarde d'Alemanie. Le 4 juin 800, elle s'éteint au monastère Saint Martin de la ville de Tours et est enterrée sur place et Charlemagne, qui d'après le... [read more]